Allemagne

L'Allemagne est le principal pays de transit de l'énergie en Europe. Il est relié à tous les pays voisins par des réseaux transfrontaliers et partage même un marché commun de l'électricité avec ses voisins occidentaux. En outre, le marché intérieur européen de l'énergie établit les règles communes pour tous les États membres. Une perspective européenne sur la transition énergétique est donc impérative.

Le marché intérieur européen de l'énergie offre de nombreux avantages pour la transition énergétique allemande. Un système électrique interconnecté avec ses pays voisins permet non seulement de réduire les coûts par rapport à un système national fermé, mais aussi d'améliorer la sécurité d'approvisionnement et contribue à mieux réguler les fluctuations de la production d'électricité éolienne et solaire.

Projets

Actualité

    Comment l'Allemagne pourrait atteindre la neutralité carbone d'ici 2050

    Selon une nouvelle étude commandée par Agora Energiewende, Agora Verkehrswende et Stiftung Klimaneutralität, les émissions de gaz à effet de serre allemandes pourraient être réduites à zéro en 30 ans grâce à un important programme d'investissement d'avenir. Le charbon, le pétrole et le gaz seront remplacés par l'électricité et l'hydrogène vert dans tous les domaines du quotidien et de l'économie. Pour y parvenir, les installations éoliennes et solaires devront tripler au cours des dix prochaines années et l'objectif climatique allemand pour 2030 être porté à -65 % d’émissions.
     

    2019 : Emissions de gaz à effet de serre et production électrique au charbon plus bas que jamais en Allemagne, encouragées par une hausse du prix du CO2

    La part des énergies renouvelables dans la consommation électrique est passée à près de 43 %. Les résultats positifs obtenus dans le secteur électrique sont amoindris par l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs du bâtiment et des transports. L'intérêt du public allemand pour le climat est par ailleurs monté en flèche : depuis mai 2019, il caracole en tête du classement des préoccupations de la population. Ainsi l'analyse du secteur électrique allemand issue de l’évaluation annuelle 2019 de Agora Energiewende.

     

    Comment résoudre le dilemme des investissements des industries électro-intensives pour atteindre les objectifs climatiques du secteur

    Les considérations climatiques et environnementales sont déjà partie intégrante des décisions d'investissement des sidérurgistes, des chimistes et des cimentiers. En effet, la probabilité croissante d'une réglementation environnementale plus stricte dans les années à venir mène les entreprises de ces secteurs à tenir compte de l'impact climatique de leurs décisions d'investissement à long terme, au risque sinon de réaliser des pertes financières importantes. Si diverses technologies de production décarbonées ont déjà atteint un stade de maturité élevé, leur déploiement à grande échelle a été entravé par l'absence d'un environnement réglementaire favorable. Dans une nouvelle étude, Agora Energiewende et l'Institut Wuppertal proposent donc un programme d'action immédiate pour faire des fabricants allemands des pionniers en matière d'hydrogène vert, d'électrification industrielle et de réduction des émissions liés aux processus industriels.

     

Tous les contenus

Restez informé de nos travaux. Abonnez-vous à nos newsletters !

]>