Recovering Better! - La protection du climat dans le budget européen en discussion

Recommandations en vue de renforcer la contribution du futur budget de l'UE à la protection du climat. Les recommandations sont basées sur une analyse détaillée du cadre financier pluriannuel de l'UE proposé pour la période 2021-2027 (1 100 milliards d'euros) et du plan de relance Next Generation EU pour la période 2021-2024 (750 milliards d'euros), réalisée par Climate & Company.

  • Durée du projet: 05/2020 - 10/2020

La chancelière allemande Angela Merkel a qualifié la crise du Covid-19 et la crise économique qui s'en est suivie de "plus grand défi de l'histoire de l'Europe". Si la relance des économies européennes domine le débat public, la question de la protection du climat n'en est pas moins urgente. L'Europe ne dispose ni du temps, ni des moyens nécessaires pour résoudre les crises l'une après l'autre. Ainsi, la Commission européenne a réaffirmé vouloir faire du Pacte vert européen le fil rouge du programme d'investissement des prochaines années. Elle a proposé le 27 mai 2020 un budget actualisé de l'UE pour 2021 à 2027 de 1 100 milliard d'euros et un budget de relance de l'UE pour 2021 à 2024 de 750 milliards d'euros. Ces budgets sont-ils à la hauteur des enjeux ? Quelles améliorations devraient être apportées ?

Ce projet, entrepris en coopération avec Climate & Company, vise à évaluer les propositions budgétaires de la Commission et leur fléchage au regard des investissements nécessaires à la transition énergétique de l'Europe, particulièrement dans les secteurs du bâtiment, des transports, de l'énergie et de l'industrie. Selon des hypothèses pessimistes, le futur budget ne comblerait, en l'état actuel, que 3 % du déficit d'investissement vert. Bien qu'un fléchage plus important du budget pourrait mener à une couverture de près d'un tiers du déficit d'investissement, une analyse détaillée des propositions montre que cela reste optimiste. Il en résulte un risque politique très élevé pour la politique climatique de l'UE et le succès du Pacte vert européen.

Agora propose donc trois garde-fous ("climate-safeguards") afin de renforcer la dimension climatique du budget proposé et réduire le déficit d'investissement en faveur du climat.

Responsable de projet

Tous les contenus

Restez informé de nos travaux. Abonnez-vous à nos newsletters !

]>